Aller au contenu principal du site

Glossaire

Glossaire

Afin de mieux se comprendre sur un projet, quelques explications sur les termes et techniques employés.

Calepinage :
disposition des carrelages.

Cérusé :
effet décoratif de peinture, destiné à imiter les rendus issus des techniques de cérusage du bois.

Chauffe-eau thermodynamique :
en puisant les calories de l'air à l'aide d'une pompe à chaleur associée à une résistance électrique, un chauffe-eau thermodynamique permet de chauffer votre eau de façon très économique et performante en consommant 2 à 3 fois moins d'énergie.

Cloison de séparation :
paroi légère servant à former des divisions intérieures, non portantes, d’un bâtiment ou d’une pièce.

Douche à l’italienne :
douche réalisée au niveau du sol de la pièce, sans dénivelé ni bac.

Enduit :
couche de plâtre ou pâte de lissage appliquée sur un mur pour le dresser ou le décorer.

Étanchéité :
produit appliqué en continu sur toute la surface d’un support afin de le protéger de l’eau. Cette étape est très importante car un carrelage et son joint ne sont jamais parfaitement étanches.
Les différentes applications pour la préparation des étanchéités :
SEL : Système d'étanchéité liquide sous carrelage.
SEPI : Système d'étanchéité de plancher intermédiaire.
SPEC : Système de protection à l'eau sous carrelage collé sur sol et mur.

Mitigeur thermostatique :
robinet permettant le choix et la régulation de la température délivrée, et possédant une sécurité pour éviter les brulûres dûes à une eau trop chaude.

Paroi :
séparation de deux espaces. Sa fonction dans le cadre d’une douche est de délimiter les projections d’eau.
Elle peut être de taille, de matière et de finition différentes : verre, plexiglass (ou altuglass), polycarbonate…
Les parois walk-in sont très tendances, modulables et particulièrement adaptées aux grandes salles de bains.

Primaire d’accroche :
sous-couche passée sur le sol afin de favoriser l’adhérence des carreaux.

Réagréage :
opération visant à uniformiser une surface à l'aide d'un produit auto-lissant afin d'obtenir la planéité des sols.

Receveur maçonné ou à carreler :
le receveur désigne le support au sol de la douche et son évacuation.
Il peut-être soit maçonné (fait de mortier coulé à même le sol) soit à carreler (déjà existant, il nécessite une installation puis la pose du carrelage) ou à recouvrir de galets (naturels ou de synthèse).

RGE (Reconnu Garant Environnement) :
label vous garantissant ma certification éco-artisan par QUALIBAT, mon engagement et mes compétences techniques pour vos travaux de rénovation énergétique.
Il vous permettra de satisfaire à l'éco-conditionnalité nécessaire à l'obtention de différentes aides publiques et privées favorisant l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Stuc (ou stucco) :
enduit de finition, protection et décoration à base de plâtre et chaux et parfois de poudre de marbre. Plus dur que le plâtre, son rendu est semblable, sec, au marbre. Il peut être teinté et travaillé pour obtenir une multitude de rendus. Technique s'approchant aussi au Tadelakt marocain.

VMC double flux :
du fait des normes d'étanchéité grandissantes sur les menuiseries, la ventilation des maisons nécessite d'être effectuée par un système mécanique qui va évacuer l'air humide et vicié vers l'extérieur et aspirer l'air neuf (il est conseiller de renouveller 8 fois le volume d'air par jour !). Sur une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) double flux, l'air neuf est réchauffé par un échange thermique avec l'air évacué, permettant ainsi une récupération des calories et de diminuer les pertes afin de réaliser des économies d'énergie.